Cette semaine dans L'Hebdo Antilles-Guyane

Au sommaire de cette édition

EDITO

Commémoration-réparation ?

Depuis la loi Taubira, en 2021, la Nation commémore l’abolition de l’esclavage et de la traite en France — ailleurs, il y a des pays et des régions où ceux-ci-ci sont encore vivaces en toute impunité. C’était en 1848, pour la deuxième et dernière fois.

Depuis, on commémore le 10 mai à Paris, le 22 mai à Fort-de-France, le 27 mai à Pointe-à-Pitre, etc. Il n’y a pas de réelle unanimité.

Ce que voulait la loi c’est la condamnation, le souvenir, les commémorations. Mais pas les réparations autres que morales. Le législateur y ayant veillé, qui avait barré d’un trait de plume la proposition de Christiane Taubira.

Depuis, donc, la réparation est à l’ordre du jour, le président Hollande s’étant emmêlé les pieds dans un tapis trop grand pour lui en promettant la réparation dans un discours en Guadeloupe, lors de l’inauguration du Mémorial ACTe, et puis soulignant qu’il avait voulu dire « réparation morale » quand il s‘est adressé, deux jours plus tard, à une foule haïtienne à Port-au-Prince.

La réparation a suivi de peu le déboulonnage des statues des « esclavagistes » et « colonisateurs. » Plutôt dans des pays anglo-saxons. En France on a du mal à déboulonner les statues.

Dans les pays de la Caraibe, l’idée de réparation n’est pas une vue de l’esprit…

Notre dossier.

Edition offerte

Découvrez une nouvelle expérience de lecture de L’Hebdo Antilles-Guyane.

Profitez de notre édition numérique en accès illimité sur votre ordinateur, tablette ou téléphone mobile

Retrouvez nos éditions

HOMMAGE. Mémoryal Vélo

Du 5 au 8 juin, Marcel Lollia dit Vélo (1931-1984), figure du gwoka, sera célébré à l’occasion de l’anniversaire de sa mort. Institutionnalisé par le mouvement culturel Akiyo, l’hommage au

Lire la suite »

Edition numérique

ou

Découvrez les différentes formules pour consulter l’édition numérique de l’Hebdo Antilles-Guyane